Une fin de match cruelle ( NR , photo P.GAIDA )

26 avril 2015 - 09:27

Saran - Déols : 2-1 Les joueurs de Romain Chevrier croyaient avoir fait le plus dur en égalisant mais ils ont encaissé un dernier but en fin de match.

 

 En mal de points, les joueurs de Déols se déplaçaient au stade du Bois-Joly de Saran, afin d'en grappiller quelques-uns. Malheureusement, un but en fin de match aura eu raison de leurs espoirs.

Pourtant, les Déolois étaient les premiers en action. Larbi Sinacer, servi côté gauche, profitait d'un mauvais alignement de la défense locale pour se procurer la première situation. Jérémy Robinet, le gardien saranais, était vigilant et repoussait (2e). Puis Erwan Moreau, d'un tir improbable du milieu de terrain, était près de le tromper mais le ballon heurtait la transversale (12e).

Dadi bourreau de Déols

Quelques minutes plus tard, Gabriel Despeisse centrait pour Kamal Dadi. L'attaquant saranais, qui venait de rentrer, donnait l'avantage aux siens de la tête (1-0, 15e). Première occasion, premier but pour des locaux en réussite. Cela avait le don de les lancer dans le match. Les Saranais mettaient alors le pied sur le ballon et cherchaient le décalage, comme sur la percée de David Chevalier. Il crochetait son vis-à-vis dans la surface mais trouvait les gants de Xavier Bonnet (17e). Ce dernier était de nouveau décisif sur la tête de Gabriel Despeisse qui filait sous la transversale (31e).
Les Déolois rentraient au vestiaire avec un petit but de retard. Celui-ci allait rapidement être comblé. Maxime Guenais tentait sa chance de loin. Jérémy Robinet ne pouvait que repousser, ce qui profitait à David Cachedon, qui avait bien suivi (1-1, 50e). Les Saranais avaient un coup de moins bien mais pour autant, les Déolois n'en profitaient pas. Ils allaient le regretter. David Chevalier donnait un premier frisson au camp déolois lorsque sur un contre ravageur, il se présentait seul devant Xavier Bonnet. Heureusement, il tergiversait (77e). Puis sur corner, Jordan Damachoua, absolument seul dans la surface, reprenait à côté (80e).
Sur un nouveau coup de pied arrêté, Kamal Dadi, lui, ne laissait pas passer sa chance (2-1, 89e). Déols pouvait s'en mordre les doigts, ils restent scotchés à la 12e place au classement.

 

la suite ici :

 

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 5 Dirigeants
  • 4 Entraîneurs
  • 12 Joueurs
  • 22 Supporters